Vivre en paix avec le cancer

Extraits du journal shao yang de Ma Fan.

Vivre en paix avec le cancer Dans le monde actuel, la tendance voudrait qu’on traite le cancer de « façon excessive ». Pour bon nombre de patients, le mot cancer évoque systématiquement : la mort, l’intervention chirurgicale, la radiothérapie, la chimiothérapie. Tous ces traitements utilisés pour tuer les cellules cancéreuses, peuvent provoquer un « excès de traitement ». Avant d’appliquer quelque traitement que ce soit, il est impératif de tenir compte de l’état général de son patient et de l’état d’avancement de son cancer. Si le patient est trop faible ou trop âgé, ou si le cancer est trop avancé et métastasé, un traitement trop lourd, peut aggraver son état de souffrance et baisser ipso facto sa qualité de vie. Dans ce cas-là, on pourra envisager une méthode plus douce pour « vivre en paix avec le cancer ».Dans la tradition chinoise on dit

  • Ne pas faire la guerre et la gagner : c’est la meilleure solution
  • Faire la guerre et la gagner : c’est une solution intermédiaire
  • Faire la guerre et la perdre : c’est la pire des solutions
Read More

Le Concept du cancer selon la médecine occidentale

Cette conférence a été présentée

  • au salon du MEDNAT (médecine naturelle), Lausanne, 3 avril 2011
  • à la Radio courtoisie, 9 mars 2011
  • au salon de vivez nature, porte de Versailles à Paris, 20 mai 2011

Cancer selon la médecine occidentale

L’incidence génétique du cancer, la division cellulaire, l’apoptose

Au sein d’un organisme pluricellulaire qu’est le corps humain, il existe à chaque instant de notre vie un équilibre naturel entre le nombre de cellules qui naissent et de cellules qui meurent, ceci grâce à une régulation de la division cellulaire, codée dans leur génome. Une cellule normale se multiplie un nombre de fois limité (pas plus de 50 fois durant sa courte vie de cellule) car sa mort est déjà inscrite dans son ADN dès sa naissance.

Read More

Dossier dans le magazine trimestriel Thérapies Complémentaires

L'article que je publie ici est le résumé de la conférence que j'ai donnée le 23 novembre 2014 lors du symposium international organisé à Biarritz par Béatrice Bonin au profit de l'enfance handicapée. Au cours de cette conférence j'ai rencontré Marcela Feraru, rédactrice de la revue Thérapies Complémentaires qui m'a demandé d'écrire cet article pour son journal.
Si vous ne parvenez pas à lire les images, téléchargez le dossier en pdf en cliquant sur ce lien.

Thérapie complémentaire page 1

Read More

Recettes diététiques énergétiques chinoises

Extraits du journal shao yang de Ma Fan.

Ostéoporose

OstéoporoseLa qualité de vie augmente, la maladie progresse de façon menaçante, elle frappe les gens de plus en plus jeunes. Cette maladie se traduit par l’atrophie des os, avec une diminution de la densité osseuse qui diminue. Au début,, aucune manifestation clinique. Quand celles-ci apparaissent, l’ostéoporose est déjà bien installée. En Médecine Chinoise, l’Ostéoporose fait partie des maladies qui « arrivent sans faire de bruit ». Cette affection est classée dans les cinq maladies les plus répandues avec l’hypertension, le diabète, les cardiopathies et le cancer. Les manifestations typiques sont : douleurs (dos, jambes, articulations) crampes surtout la nuit ; dans les cas graves : déformation du squelette, fractures osseuses. Pourquoi ce problème touche-t-il de plus en plus les jeunes, les femmes et les enfants ? Les raisons en sont .

Read More

Yiruma, un grand pianiste Coréen

De superbes morceaux d'un grand pianiste coréen : Yiruma

Prévention cancer

 

Read More

Les Recettes pour éliminer les toxines

Article extrait tiré du journal Shao Yang de Ma Fan

Soupe d'alguesLes toxines peuvent pénétrer dans le corps par deux voies : la pollution atmosphérique, et l’alimentation. Nous vous proposons quelques recettes pour éliminer les toxines du corps.

Read More

L'interêt pour la pratique de la médecine chinoise en France

De nos jours, la médecine traditionnelle chinoise suscite autant de mystères, d'énigmes, de réticences que d'intérêt dans le monde occidental. L'interview par la Radio Chine Internationale m'a offert cette extraordinaire opportunité pour faire connaitre cette médecine millénaire afin qu'elle soit mieux reconnue en étant mieux comprise par l'esprit "occidental, scientifique, cartésien". L'émission a porté sur les axes principaux suivants :

  • Bref rappel de mon parcours médical personnel qui m'a conduit vers la médecine chinoise
  • La complémentarité et la synergie entre la médecine chinoise et occidentale
  • Quelle est ma définition de la médecine chinoise ? Comment fonctionne-t-elle ?
  • Comment faites vous pour rassurer vos patients afin d'abattre certaines réticences vis-à-vis de la médecine chinoise ?
  • Que peut apporter la médecine chinoise au monde occidental ? La réponse est apportée par le témoignage pertinent et vivant d'un de mes patients : Bernard A.

 

Read More

Désordres immunitaires et maladies auto-immunes, expériences cliniques intégrées

Couverture du livre

Au cours de l’histoire des maladies infectieuses, les scientifiques ont cherché à identifier le virus ou la bactérie responsable de la maladie pour trouver des remèdes. La médecine occidentale relie le microbe à la maladie, la cause à l’effet : c’est la logique du visible.

La médecine chinoise raisonne davantage à partir de la place de l’homme dans l’Univers, à partir des relations entre l’énergie défensive et les énergies perverses externes, elle relie le terrain énergétique spécifique du patient à sa maladie : c’est la cohérence de l’invisible.

Le présent ouvrage compare les concepts de l’immunité selon la médecine chinoise et la médecine moderne et explique que l’inflammation chronique est une conséquence du déséquilibre énergétique entre les 5 Organes internes (Foie, Coeur, Rate, Poumons, Reins) mais également de la carence des cellules en micronutriments.

L’auteur fait le lien entre le « Feu pathologique » et le stress oxydant des cellules et met en lumière la place que peut jouer la médecine chinoise auprès de la médecine occidentale tant dans la prévention que dans le soin des maladies dites de la civilisation moderne (désordres immunitaires, perméabilité intestinale, maladies auto-immunes).

Ainsi, le pont entre ces deux médecines devient une véritable force à développer dans une synergie complémentaire. Cette approche clinique intégrée peut gérer le conflit immunitaire chez des malades affaiblis, tant par l’inflammation chronique que par les effets secondaires des traitements chimiques. En traitant les trois racines - énergétique, nutritionnelle et émotionnelle - , la médecine chinoise permet de reconstruire la paix, d’éviter d’autres guerres.

Read More

Interview Radio Courtoisie

 

Read More