Article publié dans le magazine Santé intégrative n°28, juillet/août 2012

Douleur du dosLa douleur du dos est souvent une maladie liée au stress émotionnel, au surmenage, au manque d’exercice physique. Elle peut également être la conséquence d’un traumatisme sportif (chute, hernie discale, fracture de fatigue, entorse répétée) ou d’un métier difficile comme soulever des poids très lourds, rester en position assise prolongée. En pratique clinique, la douleur du dos la plus fréquente est la douleur lombaire, symptomatique d’un épuisement de l’énergie Reins. Les lombes sont considérées comme le « palace des Reins ». L’énergie des Reins gouverne un état d’esprit particulier, le « Zhi » qui est la volonté de vivre et la capacité réalisatrice. Ne dit-on-pas dans le langage populaire « en avoir plein le dos » quand on est fatigué, usé et découragé ? La colonne vertébrale, les vertèbres, les muscles para vertébraux sont le support et la stabilité de la position érigée caractéristique de l’Homme. Selon la médecine occidentale, le diagnostic des douleurs du dos passe par la localisation d’une lésion anatomique comme l’arthrose, la hernie discale, le tassement vertébral, l’ostéoporose voire les métastases vertébrales d’un cancer.


En médecine chinoise, la douleur est le résultat d’une stagnation de l’énergie et d’une stase de sang, qui entraineront la stagnation des 6 énergies perverses externes qui sont le Vent, le Froid, l’Humidité, la chaleur, la chaleur humidité et le froid humidité. Le Froid et l’Humidité sont deux énergies pathogènes yin, lourdes ayant tendance à s’infiltrer en profondeur pour devenir chroniques. Elles envahissent le corps après l’exposition prolongée à un climat froid et humide comme porter des vêtements humides après immersion dans l’eau froide ou après une transpiration intense.Le dos est la zone de passage de plusieurs méridiens qui sont des canaux invisibles de conduction des Quatre Substances que sont l’énergie (Qi), le sang (Xue), les liquides organiques (JinYe) et l’Essence vitale (Jing). Les principaux méridiens irrigant le dos sont le Vaisseau Gouverneur (Du Mai), le méridien de la Vessie, le méridien de l’Intestin Grêle, le méridien du Triple Réchauffeur. Quand les énergies perverses (Xie Qi) pénètrent dans ces méridiens, elles empêchent le Qi et le sang de circuler correctement d’où l’apparition de la douleur. L’agression par le Froid et l’Humidité est favorisée par la faiblesse de l’énergie yang des Reins dont le rôle est de réchauffer l’organisme, de transformer les liquides pour prévenir l’accumulation de l’Humidité interne, de renforcer les défenses immunitaires innées. Le diagnostic des douleurs du dos en médecine chinoise passe l’identification du méridien touché en fonction de la localisation des points douloureux, ainsi que par l’identification de l’Organe Interne atteint par l’énergie perverse externe.

En médecine chinoise, la douleur est le résultat d’une stagnation de l’énergie et d’une stase de sang, qui entraineront la stagnation des 6 énergies perverses externes qui sont le Vent, le Froid, l’Humidité, la chaleur, la chaleur humidité et le froid humidité. Le Froid et l’Humidité sont deux énergies pathogènes yin, lourdes ayant tendance à s’infiltrer en profondeur pour devenir chroniques. Elles envahissent le corps après l’exposition prolongée à un climat froid et humide comme porter des vêtements humides après immersion dans l’eau froide ou après une transpiration intense. Le dos est la zone de passage de plusieurs méridiens qui sont des canaux invisibles de conduction des Quatre Substances que sont l’énergie (Qi), le sang (Xue), les liquides organiques (JinYe) et l’Essence vitale (Jing). Les principaux méridiens irrigant le dos sont le Vaisseau Gouverneur (Du Mai), le méridien de la Vessie, le méridien de l’Intestin Grêle, le méridien du Triple Réchauffeur. Quand les énergies perverses (Xie Qi) pénètrent dans ces méridiens, elles empêchent le Qi et le sang de circuler correctement d’où l’apparition de la douleur. L’agression par le Froid et l’Humidité est favorisée par la faiblesse de l’énergie yang des Reins dont le rôle est de réchauffer l’organisme, de transformer les liquides pour prévenir l’accumulation de l’Humidité interne, de renforcer les défenses immunitaires innées. Le diagnostic des douleurs du dos en médecine chinoise passe l’identification du méridien touché en fonction de la localisation des points douloureux, ainsi que par l’identification de l’Organe Interne atteint par l’énergie perverse externe.

I. Les douleurs du dos en médecine chinoise ont donc deux origines

1. La douleur du dos d’origine interne, elle est souvent chronique, aggravée par le stress émotionnel, la fatigue, le surmenage et les traumatismes répétés.

    • En cas de déficience des Reins, la douleur lombaire est aggravée après le surmenage, les grossesses rapprochées, l’accouchement hémorragique, l’allaitement prolongé, les excès sexuels, les infections urinaires, les prostatites chroniques, le calcul rénal. L’énergie des Reins est épuisée au cours de la ménopause par le sentiment permanent d’insécurité, le harcèlement moral voire la frayeur inconsciente. Toutes ces conditions endommagent l’Essence vitale des Reins (le Jing) qui gouverne les os du squelette, la fécondité, la longévité, et la sexualité.
    • En cas de stagnation de l’énergie du Foie, la douleur du dos est souvent déclenchée par la colère, la frustration des émotions refoulées, le ressentiment du non-dit. Les douleurs du dos sont accompagnées de crampes musculaires et de spasmes des tendons, elles sont améliorées par l’exercice physique qui mobilise le Qi dans les méridiens. Le Foie draine l’énergie des Organes internes, nourrit, humidifie les tendons et les muscles.
    • En cas de déficience du Qi de la Rate, les muscles sont flasques et fatigables à l’effort. L’énergie de la Rate transforme les aliments en essence nutritive qui deviendra à son tour l’énergie nourricière (Ying Qi) et le sang qui seront ensuite transportés jusqu’aux muscles. La douleur du dos liée à la déficience du Qi de la Rate s’aggrave à l’effort, elle est accentuée par l’humidité perverse externe. La déficience du Qi de la Rate produit un excès d’Humidité interne et de Mucosités, elle est le terrain énergétique spécifique chez les patients en surpoids qui souvent digèrent mal, ont des selles molles, ballonnent et sont fatigués après le repas. Leur surpoids aggrave leur douleur du dos.
    • En cas de stagnation de sang, la douleur du dos peut être aigue ou chronique, elle est fixe car la stase de sang est déjà un signe d’aggravation d’une stagnation chronique du Qi. Ce type de douleur s’installe souvent à la suite de traumatismes répétés (hernie discale, chute sur le sacrum, entorses répétées de la cheville).

2. La douleur du dos d’origine externe est dûe à l’invasion des méridiens par les énergies perverses externes. La médecine chinoise considère que les douleurs articulaires en général, et les douleurs du dos en particulier sont le résultat d’un conflit entre la défense portée par l’Energie Droite (Zheng Qi) et l’agression du corps par les 6 énergies perverses (Xie Qi). Le système de défense se compose d’un maillage dense des 12 méridiens principaux, connectés deux par deux pour constituer les 6 Grands Méridiens qui protègent le corps d’un réseau de conduction du Qi, du sang et des liquides. Par contre la production de l’énergie Droite se fait au niveau des Organes énergétiques Internes.

    • La douleur du dos liée au vent humidité ou au vent froid se localise en haut de la colonne vertébrale au niveau du cou, des trapèzes, entre les deux omoplates (muscles sous épineux, sus épineux, grand dorsal). Ces douleurs sont influencées par les changements de climat. Ces zones anatomiques sont drainées par le méridien Vessie couplé au méridien Intestin Grêle, tous deux appartenant à la couche énergétique du Tai Yang, première barrière de défense contre la pénétration des énergies perverses externes (Xie Qi).
    • La douleur du dos liée à la chaleur humidité correspond aux douleurs inflammatoires chroniques de la colonne vertébrale comme l’arthrite, les douleurs articulaires des maladies auto immunes (polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques).La chaleur provient souvent d’une stagnation chronique du Qi du Foie, ou de la chaleur vide des Reins. L’Humidité est la conséquence d’une déficience de Qi de la Rate qui ne transforme plus les liquides accumulés sous forme d’humidité interne. Cette humidité alourdit la chaleur, la chaleur concentre l’humidité, ce qui rend l’humidité plus compacte. Cette énergie perverse devient difficile à expulser et la douleur du dos devient récalcitrante au traitement.

II. Intégration des deux médecines dans le diagnostic de la douleur du dos

  • La médecine chinoise est globale, systémique et conceptuelle. Elle s’intéresse au terrain énergétique du patient. La douleur du dos est la manifestation (=la branche) d’un déséquilibre énergétique plus profond au niveau des Organes internes (=la racine), qui affecte la défense contre la pénétration des énergies perverses externes.
  • La médecine occidentale est anatomique, structurelle. Elle s’intéresse à la structure des os du squelette, des articulations, des muscles et des tendons.
  • L’avantage d’intégrer les deux, c’est d’utiliser la précision du diagnostic lésionnel grâce à la technologie occidentale (radiologie, scanner, IRM) tout en rétablissant l’équilibre énergétique du patient pour prévenir la récidive de la douleur.