Reins grossesseLes causes de l’infertilité chez l’homme comme chez la femme sont multiples, mais la déficience des Reins reste la cause essentielle. Le Rein est un organe primordial parmi les 5 Organes. Selon le cycle des Cinq Eléments, il correspond à l’élément Eau, à la saison de l’hiver il est la mère du Foie dans le cycle Sheng de l’engendrement de l’énergie. La médecine chinoise définit les Reins comme étant « la racine de la vie, la bougie de la vie » parce qu’ils stockent l’Essence héritée des parents à la conception (Jing inné). Les Reins sont la fondation de toutes les énergies yin et yang du corps, des Cinq Organes et des Six Entrailles.

Qu’est- ce que le Jing ? « L’Essence Jing, c’est la quintessence de l’Énergie »

Pour la médecine chinoise, la quintessence est une forme de mise en réserve d’une énergie vitale qui a été extraite à partir d’une matière première. Cette énergie quintessenciée (Jing Qi) est une énergie vitale mise en réserve dans les Reins. L’idéogramme du mot «Jing » est composé de deux parties.

  • La partie de gauche est le radical « mi », qui représente une gerbe de riz, à la fois le symbole de l’aliment et de la semence. Il s’agit donc d’une graine qui va permettre de perpétuer la vie grâce à la semence et d’entretenir la vie grâce à l’aliment.
  • La partie de droite est le radical «Qing » qui est composé d’un élément supérieur, la clé de « Sheng, » qui signifie engendrer, naître, vivre, croître, il est symbolisé par une plante qui pousse de plus en plus haut vers la lumière. L’élément inférieur représente la pierre de Cinabre qui cuit dans le four. En effet, le cinabre rouge est le bisulfite de mercure, une matière première inorganique utilisée par les alchimistes. Le four dans lequel on cuit la matière est enfoui dans l’ombre, il symbolise le potentiel d’énergie mis en réserve sous forme de Matière.
  • Le Jing symbolise donc le potentiel invisible enfoui dans la terre sous la forme d’une « graine », capable de transformations subtiles pour permettre l’éclosion de la plante à la surface de la terre. Le Jing des Reins est hérité des parents dès la conception de l’enfant, c’est pourquoi on l’appelle le Jing « ancestral ou le Jing inné ». Le Jing est la graine à partir de laquelle vont « fleurir » les manifestations de la vie. C’est une semence noble contenant les secrets de la naissance et de la croissance d’un être unique, à l’image de la splendeur du banian centenaire contenue dans une minuscule petite graine. « Le Jing est la réserve des Énergies et le support des Formes. »

Le Jing est le support de la vitalité globale de l’être, il perpétue la longévité, la sexualité et la reproduction de l’espèce, il contient le trésor de la bonne santé aussi bien physique que mentale, un trésor qu’il convient d’utiliser avec sagesse et de préserver avec amour pour « vivre et vieillir en bonne santé ».

Les rôles du Jing des Reins

    • Le Jing des Reins, contient tous les aspects énergétiques des Reins qui sont le yin, le yang, et le Qi des Reins. Quelles sont les différences entre ces aspects des Reins ? Nous pouvons comparer les Reins avec la « Bougie de la Vie »
    • Une bougie est constituée de la cire, de la mèche, de la flamme qui brûle la mèche et la cire pour produire de la lumière. La partie yin de la bougie est composée de la mèche et de la cire, la partie yang est composée de la flamme et de la lumière. L’Essence des Reins (le Jing) correspond à la cire et à la mèche, la flamme c’est le yang des Riens, la lumière c’est le Qi des Reins. Ainsi le yang des Reins (la flamme) transforme le yin et le Jing des Reins (la cire) en Qi des Reins (la lumière).
    • Nous pouvons donc conclure que le yin et le yang des Reins partagent la même source qui est le Jing l’Essence), le yin et le yang sont deux entités antagonistes, complémentaires et interdépendants, leur interactions créent la vie qui s’exprime dans la sexualité, la fécondité qui conditionnent tous les deux la reproduction de l’espèce à travers la descendance.
    • Le yin et le yang des Reins conditionnent l’aspect yin et yang des Cinq Organes, des Six Entrailles, des Douze Méridiens, des Quatre Substances et des Trois Trésors (voir mon livre dans les chapitres correspondant)

Le Jing des Reins provient de deux origines

      • Une origine innée, ancestrale, héritée des parents, avant la naissance, c’est le Jing Prénatal encore appelé le « Ciel Antérieur »
      • Une origine acquise, provenant des aliments, après la naissance, il est encore appelé le « le Ciel Postérieur ». Il est donc indispensable d’entretenir une alimentation saine et équilibrée pour entretenir la bonne santé, une sexualité épanouie, une fertilité optimale.

Le Jing des Reins décline naturellement avec l’âge, avec l’usure de la vie, c’est pourquoi la fertilité diminue avec l’âge avancé des parents. Le déclin ou la préservation du Jing des Reins dépend de nombreux facteurs aussi bien innés que ceux liés au mode de vie.

    • Le yin des Reins est usé par une faible constitution héréditaire, par les maladies chroniques, un stress permanent, une activité intellectuelle trop intense, un travail physique trop dur, une hygiène alimentaire inappropriée, une diététique inadaptée au terrain énergétique du patient, l’utilisation abusive de certains médicaments, des excès sexuels.
    • Le yang des Reins décline avec l’âge pour les mêmes raisons que pour le yin des Reins étant donné qu’ils partagent la même source.
    • Le déclin du yin et du yang des Reins peut donc aboutir au déclin du Jing et du Qi des Reins.