Couverture du livreAu cours de l’histoire des maladies infectieuses, les scientifiques ont cherché à identifier le virus ou la bactérie responsable de la maladie pour trouver des remèdes. La médecine occidentale relie le microbe à la maladie, la cause à l’effet : c’est la logique du visible.

La médecine chinoise raisonne davantage à partir de la place de l’homme dans l’Univers, à partir des relations entre l’énergie défensive et les énergies perverses externes, elle relie le terrain énergétique spécifique du patient à sa maladie : c’est la cohérence de l’invisible.

Le présent ouvrage compare les concepts de l’immunité selon la médecine chinoise et la médecine moderne et explique que l’inflammation chronique est une conséquence du déséquilibre énergétique entre les 5 Organes internes (Foie, Coeur, Rate, Poumons, Reins) mais également de la carence des cellules en micronutriments.

Ainsi, le pont entre ces deux médecines devient une véritable force à développer dans une synergie complémentaire.

L’auteur fait le lien entre le « Feu pathologique » et le stress oxydant des cellules et met en lumière la place que peut jouer la médecine chinoise auprès de la médecine occidentale tant dans la prévention que dans le soin des maladies dites de la civilisation moderne (désordres immunitaires, perméabilité intestinale, maladies auto-immunes).

Ainsi, le pont entre ces deux médecines devient une véritable force à développer dans une synergie complémentaire. Cette approche clinique intégrée peut gérer le conflit immunitaire chez des malades affaiblis, tant par l’inflammation chronique que par les effets secondaires des traitements chimiques. En traitant les trois racines - énergétique, nutritionnelle et émotionnelle - , la médecine chinoise permet de reconstruire la paix, d’éviter d’autres guerres.

Née au Laos, Manola Souvanlasy Abhay a commencé ses études de médecine dans son pays pour les poursuivre en France à partir de 1975. En 1984, elle s’installe comme médecin généraliste. Elle entame ensuite un second cycle d’études en médecine chinoise. Elle enseigne actuellement l’acupuncture à l’Université Paris XIII à Bobigny.

Publié par les Editions Dangles, En vente à www.amazon.fr ou www.piktos.fr

Couverture du livreDe plus en plus de patients recherchent des solutions nouvelles à leurs problèmes de santé en se tournant vers les médecines alternatives et complémentaires comme la médecine traditionnelle chinoise, qui est un système complet de santé. Car la médecine chinoise occupe une place de choix dans la prévention des maladies liées au stress de la vie moderne : Savoir ancien, véritable art de « cultiver la vie », elle dispose d’une approche globale qui respecte le terrain énergétique spécifique à chaque malade. Quel que soit le profil de la maladie, elle cherchera à rétablir l’équilibre énergétique optimal sans créer d’effets secondaires néfastes.

Savoir ancien, véritable art de « cultiver la vie », elle dispose d’une approche globale qui respecte le terrain énergétique spécifique à chaque malade


Ayant hérité d’une double culture médicale, le Docteur Manola Souvanlasy- Abhay a construit un pont entre la médecine énergétique chinoise et la médecine nutritionnelle occidentale. Ce livre part de la globalité de la pensée chinoise (la synthèse) pour arriver à la spécificité scientifique occidentale (l’analyse).

Elle établit des correspondances entre d’une part les fondements théoriques de la médecine traditionnelle chinoise comme :

  • le concept du Yin et du Yang selon la pensée Taoiste,
  • l’équilibre entre l’énergie de l’Homme (le microcosme) et celle de l’Univers (le macrocosme) selon le concept des Cinq Mouvements (ou 5 Éléments),
  • le concept des Trois Trésors qui sont le Jing-Essence Vitale, le Qi-Energie, et le Shen-Esprit,
  • les fondements physiologiques des Zang (les Organes) et des Fu (les Entrailles)

Et d’autre part la biologie de la cellule vivante et la biochimie des molécules qui la composent : Dans la profondeur de la science de la Vie, l’auteur nous fait comprendre que les molécules (protéines, glucides, lipides, vitamines, minéraux, système antioxydant) parlent et expriment le langage énergétique du corps et des émotions. Elle fait ainsi le pont entre la rigueur scientifique et la pensée philosophique chinoise. Une analyse aussi riche que profonde qui permet d’ouvrir la voie à une médecine alternative et intégrative : celle qui explore le potentiel infini de l’équilibre énergétique, nutritionnel et émotionnel orienté vers une santé optimale, secret de la longévité et du bonheur.

L’auteure met en lumière la puissance de la complémentarité et de la synergie entre ces deux médecines : elle partage ainsi son expérience de la « médecine intégrée » à travers de nombreux cas cliniques. En refusant l’antagonisme entre les deux systèmes de pensée médicale en apparence incompatibles, le PONT entre la science de l’Occident et la sagesse de l’Orient ouvre la voie à une 3è médecine au service de la Vie, de la santé et de l’Homme.

Publié par les Editions Dangles, En vente à www.amazon.fr ou www.piktos.fr